04/03/2008

no doubt

Le groupe est formé en 1986 par John Spence et Eric Stefani, respectivement au chant et au clavier. De nombreux musiciens viendront compléter le groupe sans jamais s'y installer à long terme. C'est Eric qui, trouvant à sa sœur Gwen une jolie voix, la pousse à rejoindre le groupe en tant que choriste. Mais la jeune fille qui à cette époque est au lycée ne se sent pas vraiment à l'aise sur scène. Son frère doit donc lourdement insister pour qu'elle continue. Un peu plus tard, Tony Kanal, qui apprécie énormément le groupe, demande à en faire partie en tant que bassiste. Il deviendra un des quatre membres encore présent dans le groupe actuellement.

Malheureusement en décembre 1987, John Spence se suicide. Profondément affecté par cette mort, le groupe décide d'arrêter son activité. Aujourd'hui, les raisons de son suicide sont toujours floues. Sa vie difficile mais aussi son manque de compétences en tant que chanteur l'auraient profondément déprimé.

Finalement No doubt décide de se reformer et de continuer sur sa lancée en pensant que c'est ce que John aurait souhaité. Gwen ne se sentant pas le courage d'assumer le rôle de chanteuse principale, c'est Alan Meade le trompettiste qui prend la place de John, Gwen restant à sa place de deuxième chanteuse. Mais quelques mois plus tard, il quitte le groupe parce que sa petite amie est enceinte et qu'il veut travailler.

Cette fois, Eric réussit à convaincre non sans mal sa sœur de devenir la chanteuse du groupe. No doubt prend alors un nouvel élan. Peu de temps après, c'est Tom Dumont, ancien guitariste dans le groupe de métal de sa sœur, qui fait son entrée et devient le 3e membre de No Doubt, aujourd'hui toujours présent. L'année suivante marque l'arrivée d'Adrian Young qui, tombé sous le charme du groupe, en particulier de Gwen, fait croire qu'il sait jouer de la batterie, remplaçant ainsi Chris Webb. Les No Doubt sont maintenant entièrement formés.

001

L'énergie considérable déployée sur scène par Gwen, ainsi que probablement son physique charmant, assurent au groupe un certain succès dans leur État d'origine et le groupe se retrouve assez rapidement avec un public de fans. Ils signent leur premier album No Doubt chez Interscope en 1992, mais auront beaucoup de mal à trouver un label pour le second, car l'album n'a pas rencontré un grand succès (30 000 exemplaires vendus). Le groupe décide alors de produire ce The Beacon Street Collection avec ses propres moyens, et enregistre celui-ci dans un hangar, en 1995 (7 millions d'albums vendus).

21:35 Écrit par harajukugirl | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.