04/03/2008

tragic kingdom

Quelques mois plus tard, Interscope décide finalement de leur accorder un album supplémentaire, le groupe réalise ainsi Tragic Kingdom, disque de la consécration mondiale. De cet album est sorti en single le morceau Just A girl, qui se fera brièvement remarquer, puis Don't Speak, une ballade inspirée par sa rupture avec Tony qui aura durée 7ans, qui resta jusqu'à six mois numéro 1 dans les charts de certains pays. On décida alors de ressortir Just A Girl en single, suivi de Spiderwebs et Sunday Morning. Dix ans après leurs débuts, le groupe vend 16 millions d'exemplaires de Tragic Kingdom. Interscope en profite pour ré-éditer leur album auto-produit.

29

Ironiquement, Eric Stefani, lassé de l'absence de succès et mécontent de la place de plus en plus importante prise par sa sœur qui a composé une grande partie de Tragic Kingdom, quitta le navire quelques mois avant le début de la gloire, pour se consacrer à plein temps à son métier de dessinateur pour le célèbre dessin animé Les Simpson. Le groupe est désormais accompagné par deux musiciens multi-fonctions (claviers, percussions, cuivres), Stephen Bradley et Gabriel Mc Nair.

21:39 Écrit par harajukugirl | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.